Club soccer de la Haute St-Charles

Santé

Les commotions cérébrales

Les joueurs de soccer ne sont pas à l’abri d’un choc à la tête qui pourrait entraîner une commotion cérébrale. Le Ministère de l’éducation et de l’Enseignement supérieur a publié une importante étude sur la question.

 

Le rapport complet peut être consulté au lien suivant.

 

Les directives suivantes devraient être suivies en cas de soupçon de commotion (source : MEES) :

  • retirer immédiatement du jeu ou de l’entraînement toute personne que l’on croit avoir subi une commotion cérébrale;
  • interdire le retour au jeu ou à l’entraînement la même journée, même si les symptômes ont disparu;
  • ne pas laisser seule une personne que l’on croit avoir subi une commotion cérébrale;
  • informer le parent de tout incident laissant croire qu’une personne d’âge mineur pourrait avoir subi une commotion cérébrale.

Bien entendu, une rencontre avec un professionnel de la santé permettra de diagnostiquer et traiter une éventuelle commotion.